Colloque Animaux Animômes Fondation A et P SOMMER du 10 décembre 2018 Paris

11 décembre 2018   

Petit résumé du colloque Animaux-Animômes de la Fondation A et P SOMMER du 10 décembre 2018 à Paris

La place de l'animal dans le développement de l'enfant

Naitre, grandir et devenir

 

 

 

petit rappel : L'action de la Fondation Adrienne et Pierre SOMMER s'appuie sur les effets bénefiques de la relation qu'entretiennent l'homme et l'animal, dans l'interet de l'un et le respect de l'autre. L'exploitation de ces effets a donné naissance à une pratique : LA MEDIATION ANIMALE

 

Programme du colloque :

 

- 9h00 : mot de Monsieur Guy COURTOIS, président de la fondation A et P SOMMER.

Chaque année, la fondation met en oeuvre, s'accosie ou soutient plus d'une centaine de programmes obéissantà un cahier des charges rigoureux, notamment dans le cadre de ses appels à projets.

3000 kits pédagogiques adressés aux écoles et centres de loisirs, 60 initiatives de terrain soutenues

150 à 180 dossiers de programmes d'action traités

Un centre de ressources indexant plus de 1500 documents 

 

- 9h15 : Pourquoi l'animal peut avoir une influencesur le developpement de l'enfant

Invité : Daniel MARCELLI ( professeur émérite de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, président de la Fédération Nationale de l'Ecoles des Parents et des Educateurs)

Divers points ont été abordés. Le professeur MARCELLI explique que la médiation animale est une rencontre singuliére entre l'humain et l'animal qui ne fonctionne pas sur tous. Chaque action est peu reproductible, chaque atelier est propre à chaque beneficiaire, chaque animal, chaque intervenant, chaque établissement.

L'animal est un être vivant d'attachement, de jeux. Il est un accordage affectif (réguler les émotions). Un enfant a besoin d'estime de soi et de confiance. Il a besoin de trouver ses racines, son attachement à la vie. La présence d'un animal à ses côtés va permettre de favoriser son monde imaginaire et le partage. Il va permettre à l'enfant d'apprendre le respect et l'acceptation de soi et des adultes. Les parents ont un rôle d'éducation pour l'enfant et leur animal.Le professeur MARCELLI qu'un enfant sans un animal devient "bête" : une machine intellectuelle qui perds une partie de son humanité. Les animaux permettent une dimension quantitative du jeux (quand l'animal ne veut plus jouer, le jeux s'arrête. Contrairement aux jeux vidéos qui fonctionnent tout le temps) et ainsi acquérir la capacité de se débrancher.

L'animal permet d'aborder des sujets complexes (sens de la vie et mort) : D'ou vient il ? où est il allé?

L'animal et l'enfant sont des lecteurs d'émotions. Ils communiquent de cette maniére (par les émotions) et par les mimiques.

 

Le professeur MARCELLI est l'auteur d'un livre :

L'enfant et l'animal, une relation pleine de ressources (2017)